Mascarade

20,00

Juge ou voleur, roi ou paysan, sorcière ou évêque… Entrez dans la Mascarade et faites tomber les masques ! Incarnez jusqu’à 13 personnages différents et tentez de devenir le plus riche

En stock

Nombre de joueurs :
Age recommandé : A partir de 10 ans
Editeur :Repos Production
Langue :Français

Description

Du bluff, du rire saurez vous en sortir le plus riche

Présentation Mascarade par Ludotrotter

Mascarade fait partie de ce nouveau courant de jeux de cartes minimalistes en matériel, en règle et en durée de jeu. Dans cette catégorie, on connaît aussi Love Letter, Complots et Braverats.

Mascarade est un jeu signé Bruno Faidutti, l’auteur de Citadelles. Et même si les jeux sont très différents, on se dit que l’on est dans un univers familier. Et pour le vieux fan de Citadelles que je suis, c’est un programme alléchant!

Déroulement d’une partie du jeu Mascarade

L’objectif du jeu est d’être le premier joueur à obtenir 13 pièces d’or, ou être le plus riche quand un joueur est ruiné.

Au début de la partie, tous les joueurs reçoive un personnage face visible. Puis chacun le retourne face caché. Désormais, toutes les identités resteront secrètes, y compris de leur propriétaire! C’est ça, l’astuce suprème de Mascarade.

A son tour, chaque joueur a le choix entre 3 actions:

– Permuter ou pas sa carte avec celle d’un autre joueur. Le joueur prend sa carte et celle d’un autre joueur, permute les deux cartes ou pas sous la table, puis rend les deux cartes. Seul le joueur sait s’il a fait l’échange, mais pas ses adversaires!

– Consulter sa carte. Il arrive forcément que l’on ne sache plus qui on est. Mais le hic est que la consultation de votre carte coûte un tour de jeu.

– Affirmer son identité. Le joueur doit le faire sans pouvoir consulter sa carte et sans devoir la révéler. C’est une action indispensable pour gagner des pièces d’or ou perturber le jeu de vos adversaires.

Quand un joueur affirme son identité (par exemple “je suis la reine”), deux cas peuvent se produire:

-Personne ne le conteste. Dans ce cas, le joueur utilise le pouvoir du personnage annoncé, sans devoir prouver son identité. Par exemple, la reine gagne 2 pièces d’or.

-Un ou plusieurs adversaires le contestent (par exemple, “non, c’est moi la reine!”). Dans ce cas, le joueur actif et tous les contestataires dévoilent leur carte. Les menteurs doivent payer 1 pièce d’or au tribunal. Si un des joueurs a le personnage annoncé, que ce soit le joueur actif ou un contestataire, il applique son pouvoir.

Voilà. Le jeu n’est pas plus compliqué que ça. Sa richesse vient surtoût de la grande interaction générée par les personnages. En voici quelques exemples rapides:

  • Le Roi et la Reine gagnent des pièces d’or.
  • L’évèque prend 2 pièces d’or au joueur le plus riche.
  • Le juge prend toutes les pièces d’or payées au tribunal.
  • La sorcière échange sa fortune avec celle d’un adversaire au choix.
  • L’espionne peut regarder la carte d’un adversaire avant de la permuter ou pas avec sa propre carte.
  • Le fou permute ou pas les cartes de 2 autres joueurs.
  • Le tricheur gagne s’il a au moins 10 pièces d’or (alors qu’il en faut normalement 13 pour gagner).
  • etc.

Informations complémentaires

temps de jeux

editor

Repos Production

auteur

Bruno Faidutti

illustateur

Jérémy Masson

theme

Médiéval

difficulte

Facile

age

A partir de 10 ans

langue

Français

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mascarade”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *